Bonjour et bienvenue,

Une autre façon de se soigner : corps, âme et esprit intégrés.

Dès la naissance, chacun vit des expériences de toutes sortes, certaines épanouissantes, d’autres douloureuses, complexes, et à dénouer.
Le cheminement d’une vie passe par des prises de conscience pour se libérer petit à petit des blessures et des souffrances parfois très enracinées qui s’y opposent. Selon une évolution propre, chacun essaie d’enlever les voiles placés sur l’inconscient.

Parfois l’emprisonnement de certaines émotions créera un ou plusieurs refoulements. Ils devront être mis en lumière et travaillés pour permettre les renaissances futures.

Or, le corps garde en mémoire les expériences vécues. Il se souvient des empreintes laissées et ne ment jamais. Il s’agit donc de faire appel à lui pour s’en libérer.

Je pratique le massage global fondé sur les principes de base de la réflexologie, selon la méthode originale Ingham reconnue scientifiquement comme participant aux rétablissements de l’homéostasie. (Équilibre).

Il s’agit de ré-informer les tissus cellulaires, c’est-à-dire leur apporter une nouvelle conscience par le toucher.

À cette réflexologie de base vient s’ajouter la visualisation telle qu’elle a été élaborée et mise en pratique depuis 1998 par M. Guy Corneau, psychanalyste diplômé de l’Institut de Carl Gustav Jung de Zurich. Ce regard intérieur sous forme d’images significatives de la problématique personnelle stimule la prise de conscience, libérant le cœur et l’esprit, tout en prenant en compte le corps, car les conflits non exprimés s’y sont inscrits. (Somatisation).

Cette double approche permettra au mal-être non verbalisé de venir s’exprimer et d’être transformé jusque dans la matière, pour autant qu’on accepte dans la mesure du possible de revivre ses expériences en pleine conscience et qu’on choisisse cette libération du meilleur de son être, ce retour à sa vitalité profonde et à sa spontanéité. Car se séparer de la blessure crée une nouvelle conscience, profonde et libérée. De là s’ensuivra une véritable joie créatrice.

- Pour les personnes qui ont des résistances envers le toucher, je propose et accepte le simple dialogue verbal.

♥♥♥ ♥♥♥

Mon parcours, mon expérience,

Ce que je décris, je l’ai personnellement traversé. J’étais jeune quand, après la naissance de nos deux enfants, la maladie a surgi dans ma vie. Ses racines ne sont apparues que lentement, de compréhension en compréhension.

Les différents traitements pour guérir ayant suscité en moi une fine sensibilité du corps, c’est le corps qui s’est imposé lors de mon nouveau choix de métier.

J’ai eu le courage de visiter mon ombre, en vue de saisir les diverses matrices mémorielles qui étaient inscrites dans mon être profond.

Les expériences vécues revenaient subitement à travers lui : un parfum, une image, la vue d’une contrée ou d’un visage, d’une histoire racontée, une musique entendue, ou une simple empreinte corporelle.

Faire face à la gamme de mes sentiments et sans oublier les pièces obscures puis les gérer les uns après les autres avec humilité dans l'intention profonde d'accepter mon être fragilisé, a été une épreuve douloureuse que j'ai dû vivre dans le but de me délivrer de mes conditionnements rigides.

Un long chemin où l’écriture a été un exutoire

Par ce travail qui a correspondu à mes aspirations et à mon être profond, j’ai trouvé, par un décryptage qui a élargi ma conscience, un baume de guérison ainsi que l’amour de soi.

♥♥♥ ♥♥♥

Certificates

Editer cette page